Teofilo Chantre - MeStissage (2011)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/07-11/teofilochantre_mestissage_front.jpg MeStissage par Teofilo Chantre 3567255625121

Le Parisien capverdien (ou l’inverse) sort son sixième album studio, un mélange de chansons en français et en créole, un métissage généreux et élégant.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album

MeStissage

label: 
Date de parution: 
2011
Réf
types de supports: 
Digipack
3567255625121
0

Silencieux depuis Viajá en 2007, le Parisien capverdien (ou l’inverse), Teofilo Chantre, Fifi pour les intimes, sort début mai 2011 son sixième album studio baptisé meStissage (si, si, c’est ça, ni faute d’orthographe ni coquille), un mélange de chansons en français et en créole. Il s’agit d’un métissage généreux, d’une plus large ouverture sur le monde. Sur un tendre sifflement, de gracieux guitare et cavaquinho, Fifi chante Tu verrais, ou le bonheur au « petit pays cher » à Cesaria Evora pour qui il a écrit plusieurs succès : « Tu verrais tu vivrais ici/Sans avoir à rêver d’ailleurs/Tu coulerais tes jours tes nuits/Au port de ce monde meilleur ». 

Teofilo est musicien depuis trente ans dont la seconde moitié a montré son talent de mélodiste exceptionnel. Le bien nommé Chantre est toujours amoureux de la sobriété acoustique, de la délicatesse de la morna comme le blues d’Alem Disso ou le doux jazz de Lua Desencantada. Parfois, le chant rond de Fifi fond tout simplement dans le jazz, comme les notes bleues de trompette et de sax dans Alma Morna. Sa musique adoucit la dureté de l’exil qu’il chante en duo avec Bernard Lavilliers, Oli’Me Ma Bô. Teofilo sait aussi faire ralentir le balancement sensuel de la coladeira du pays dans une saudade émouvante, Au restau de l’exil.

Teofilo a plein de tendresse aussi pour quelques musiques populaires raffinées du Brésil, le choro ou la bossa de Ecoute-la mon île, cordes pincées et piano. Mais, son propos n’est pas toujours tendres quand il accroche les accros du virtuel sur une musique de ronde enfantine, Entre-temps : « Fichiers joints spam Sega/Mario Corbeille Myspace/Entre-temps d’autres meurent/Je me demande où tu perches ». Le chanteur guitariste retrouve pour sa nouvelle œuvre l’accordéon éploré du complice Jacky Fourniret, un autre compère, Marc Estève qui co-signe cinq des treize chansons de l’album. Un nombre qui portera certainement chance à Fifi.

Par Bouziane Daoudi | akhaba.com

Albums proches
Recommandé si vous aimez
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Région: 
Thème: 
Partager | translate
commentaires