E.sy Kennenga - Ek Trip (2011)

http://www.akhaba.com/sites/default/files/covers/10-11/esykennenga_ektrip_front.jpg Ek Trip par E.sy Kennenga 3760051122812

Ouvert aux musiques caribéennes, ce premier disque du chanteur guitariste martiniquais a fait sensation aux Antilles avec ses textes incisifs, souvent ironiques.

label: 
"Médias > Musique"
EUR 12
Type de produit: 
Album
selection akhaba.com

Ek Trip

label: 
Date de parution: 
2011
Réf
types de supports: 
Digipack
3760051122812
0

Sorti en juillet 2010 aux Antilles françaises, ce premier disque du jeune chanteur guitariste martiniquais y a fait sensation et parmi leur communauté en métropole, sans jouer l’inévitable zouk love, ou presque. Inspiré essentiellement par le reggae, le raggamuffin et le reggaeton, Laurent “E.sy” Germain ouvre sa musique à d’autres cultures caribéennes, un brin de kompa et de chanson haïtiens, une pincée de bachata dominicaine, quelques mesures de nova trova cubaine, et pratique même le ukulélé du Pacifique. En créole ou en français, des textes incisifs, plutôt ironiques, font aussi le succès de cette quinzaine de chansons interprétées d’une voix chaude, souvent douce qui cultive l’originalité.

Pour E.sy Kennenga, Le Beau mois de mai, c’est : « Les merdes s’accumulent c’est la canicule/Ce mois-ci sur mon compte bancaire il n’y a pas un pécule/J’ai beau faire les calculs mais ça devient ridicule ». Une version sur la dèche et la crise un peu zouk, menée par un tempo dansant qui réunit guitare, cuivres et une programmation électronique présente pratiquement sur l’ensemble de l’album où la part belle reste quand-même dévolue à l’acoustique. Produit par Joël Jaccoulet, l’un des plus importants compositeurs antillais, le disque est équitablement partagé entre rythmes de danse et ballades, et précédé par un extrait qui a déjà fait le succès d’E.sy avant la sortie de son album, Nou anlè sa, un ragga nerveux qui moque les préjugés envers les Antillais, repris en chœur par les fans lors des concerts de leur idole. Parfois, le dancehall semble foisonnant alors qu’il est composé de peu : voix, guitare, programmation comme sur Printing Party.

L’émotion reste plus intense dans des ballades comme le dépouillé Love adan tchè mwen ou Sous ton charme. Rap, reggae, r’n’b, guitare, basse, batterie et violons doucereux se croisent dans cette ode à l’amour, mais Es.sy n’oublie pas les violences faites aux femmes quand il chante avec une belle sensibilité Dédicace à toutes les femmes : « Ceux qui se laissent aller/Abusent des femmes s’amusent à la terroriser/Simple signe de leur lâcheté ». La voix se fait plus présente sur Pas pè ou Décidé, deux chants tendres qui disent un thème cher à l’artiste : « Jamais on ne se laissera vider/La vie est un combat sans trêve il faut se battre sans répit ».

Par Hadi Omar | akhaba.com

Albums proches
extract1: 
Mots Cles
portrait: 
Région: 
Partager | translate
commentaires