Susana Baca, premier ministre noir au Pérou

breve

Susana Baca, premier ministre noir au Pérou

description: 

 

 

 

 

 

Photo : Joao Canzziani

Après Gilberto Gil au Brésil (de 2003 à 2008) et Mário Lúcio au Cap-Vert (depuis mars 2011), nommés ministres de la Culture, c’est une autre artiste noire, Susana Baca, qui vient de prendre le même portefeuille au Pérou. Elle pensait, il y a un lustre : « Il faudrait pour cela une énergie gigantesque, au-dessus de mes forces ». Nommée par le métis quechua Ollanta Humala, premier président de gauche depuis trente-six ans élu en juin dernier, Susana se dit aujourd'hui très fière d'être le premier ministre d’origine africaine dans l'histoire du pays. Lauréate en 2002 du Latin Grammy Award pour son album Lamento Negro, l’artiste péruvienne la plus connue dans le monde après Yma Sumac (1922-2008), milite depuis des années pour la reconnaissance de la minorité afro-péruvienne, concentrée sur la côte au sud de la capitale Lima et dont elle revendique l’apport dans le métissage culturel de son pays où cette communauté a été longtemps ignorée.

En arrivant au Pérou en 1531, les conquistadors espagnols sont accompagnés d’esclaves africains qui participent comme soldats plus ou moins reconnus à la conquête du pays perçu comme l’Eldorado. Durant trois siècles, le commerce triangulaire a permis le développement de plantations de coton et de canne à sucre au Pérou où l’esclavage est aboli depuis un siècle et demi, mais subsiste encore un fossé entre les communautés toujours pas comblé dans un pays où la tradition populaire dit que chaque Péruvien a en lui quelque chose d’Inga (Inca) ou de Mandinga (Mandingue). Avec son mari, le musicologue Ricardo Pereira, Susana Baca collecte les musiques et les chants afro-péruviens et fonde l'institut Negro Continuo en 1992. Son répertoire d’autodidacte est basé sur des chants traditionnels et modernes où se mêlent la danse et la poésie, et qu’elle magnifie avec une voix douce et profonde pour interpréter des styles comme le festejo, le lando, la valse ou la zamacueca.

Par David Marif | akhaba.com

albums relatifs
Mots cles
Instruments: 
Région: 
dans la boutique
et aussi sur akhaba.com
et aussi sur akhaba: 
Partager | translate
commentaires